Lorsque les gens parlent de confidentialité informatique , ils font généralement référence à la protection et à la confidentialité des informations d’un utilisateur en ligne. Les problèmes liés à la confidentialité informatique sont nombreux. Des problèmes peuvent survenir simplement en essayant de définir la « vie privée » dans le monde numérique. Les débats peuvent également provenir des protocoles d’enregistrement sur Internet, de l’évolution des perceptions de ce que signifie la « vie privée » parmi les citoyens privés et des progrès technologiques croissants.

L’un des principaux problèmes qui entourent la confidentialité informatique est le débat en cours sur ce qu’est la confidentialité numérique . La technologie évolue et progresse à un rythme rapide et les citoyens adoptent la technologie progressivement, de sorte que le concept de confidentialité informatique peut changer de sens au fur et à mesure que la nouvelle technologie se développe et pose de nouveaux problèmes à ses utilisateurs. Les législateurs et les législateurs peuvent trouver cela comme un obstacle alors qu’ils essaient de protéger légalement les citoyens et leurs informations tout en leur offrant la liberté d’y accéder.

Ceux qui participent à des environnements numériques voient souvent leurs activités suivies. Les adresses IP ( Internet Protocol ) peuvent identifier les ordinateurs des utilisateurs, et les sites Web des moteurs de recherche peuvent stocker des informations sur les requêtes des utilisateurs pendant plus d’un an dans certains cas. La visibilité de ces activités par le public est un point de discorde, tout comme la question de savoir qui contrôle la reproduction de ces activités visibles. Par exemple, l’éthique de la publication et de la diffusion d’une photo de quelqu’un sur Internet est souvent débattue.

Il est intéressant de noter que la plupart des citoyens sont plus à l’aise de donner leurs informations aux entreprises privées, plutôt qu’au gouvernement, et de les laisser les conserver pour une durée indéterminée. Cela peut aider les entreprises à établir et à maintenir des relations à long terme avec leurs clients, mais leurs responsabilités augmentent également. Les clients s’attendent à ce que leurs informations, qu’elles soient personnelles, financières ou professionnelles, restent confidentielles et protégées des autres. En tant que telles, les entreprises pourraient investir dans la confidentialité informatique en protégeant leurs bases de données et en cryptant les informations, mais certaines pratiques commerciales pourraient en pâtir. Les efforts de marketing peuvent être sévèrement limités si les clients ne souhaitent pas que leurs informations soient vendues, échangées ou utilisées à ce titre.

La confidentialité informatique rencontre un autre obstacle dans la mesure où l’utilisation de la technologie peut signifier que les utilisateurs doivent d’abord fournir des informations personnelles les concernant. Par exemple, pour utiliser un site Web de réseau social, les utilisateurs doivent généralement créer des comptes et fournir des informations d’identification de type pendant le processus d’inscription, telles qu’une adresse e- mail qui peut être requise pour créer un profil. De nombreux utilisateurs ne comprennent pas parfaitement comment leurs informations seront collectées et distribuées à partir de ce moment. Pour compliquer les choses, les réseaux sociauxLes sites rendent souvent les profils d’utilisateurs publics par défaut, laissant les informations personnelles d’un utilisateur bien en vue pour quiconque souhaite y accéder. L’exigence croissante pour les utilisateurs de fournir des informations d’identification et de les afficher publiquement est une source continue de préoccupation parmi les défenseurs de la vie privée.