La virtualisation est un terme utilisé pour décrire une variété de technologies informatiques. La technologie de virtualisation améliore et étend les ressources informatiques d’une organisation en créant une séparation entre le matériel et les logiciels qui s’exécutent dessus. Cette séparation peut être exploitée pour créer des ressources informatiques simulées ou virtuelles.

La technologie de virtualisation se décline en plusieurs variétés différentes. Au début de la virtualisation, le terme désignait généralement la virtualisation des serveurs . Avec la technologie de virtualisation de serveur, un serveur physique appelé hôte est séparé en plusieurs serveurs invités virtuels. Ces serveurs virtuels peuvent exécuter différents systèmes d’exploitation et logiciels, ce qui les rend idéaux pour tester de nouvelles applications sur différents systèmes d’exploitation. La consolidation des serveurs qui se produit grâce à la virtualisation réduit les ressources matérielles requises et les dépenses associées.

La technologie de virtualisation des postes de travail aide également les entreprises à réduire leurs coûts matériels. En utilisant la virtualisation de bureau, un utilisateur obtient son expérience de bureau complète à partir d’un appareil informatique bas de gamme. Le serveur peut héberger de nombreux bureaux virtuels, chacun exécutant différents systèmes d’exploitation et applications. La virtualisation des postes de travail réduit les coûts matériels et énergétiques et permet aux administrateurs système de provisionner facilement de nouveaux postes de travail et de déployer de nouveaux logiciels.

La technologie de virtualisation du stockage sépare les partitions de stockage virtuelles des périphériques de stockage physiques. Le logiciel de virtualisation présente aux utilisateurs une zone de stockage logique pour stocker leurs données et mappe ces données à leur emplacement physique réel. La virtualisation du stockage donne aux administrateurs un meilleur contrôle sur les ressources de stockage et l’allocation de l’espace de stockage pour les applications et les utilisateurs qui en ont le plus besoin. La migration des données est également facilitée par la virtualisation du stockage. Les données peuvent être déplacées vers un autre périphérique de stockage sans perturber le fonctionnement de l’ ordinateur . Il est également plus facile d’étendre l’espace de stockage lorsque l’emplacement physique est plein.

D’autres types de virtualisation incluent la virtualisation des données, la virtualisation des applications et la virtualisation du réseau. La virtualisation des données permet aux utilisateurs d’accéder de manière transparente aux données à partir de plusieurs emplacements physiques différents. La virtualisation des applications sépare les applications du système d’exploitation . Il permet à l’application de s’exécuter sur un ordinateur distant plutôt que sur l’ ordinateur de l’utilisateur. Avec la virtualisation de réseau, un réseau peut être partitionné en plusieurs réseaux virtuels qui ont chacun un objectif différent et peuvent fonctionner simultanément.
La technologie de virtualisation a permis aux entreprises d’améliorer leur efficacité opérationnelle tout en réduisant les besoins en matériel et en espace, la consommation d’énergie et les problèmes de maintenance. Il fournit également une couche de sécurité car les applications de virtualisation s’exécutent indépendamment les unes des autres, de sorte qu’un problème avec un serveur peut être limité à ce serveur et ne se propagera pas aux autres.